1      2      3      4      5      6      7     

Le voyageur, le poète et le savant.

Les contes des anciens. Les labyrinthes. Les quêtes épiques. Les magies. Les ruines troublantes. Les légendes. Les royaumes inexplorés. Les autres vies potentielles de l'univers. Les faits inexpliqués. Les peurs insondables. Les créatures des lacs. Les rumeurs sourdes. Les histoires oubliées. Les épaves dans l'eau ou le brouillard. Les ombres indéchiffrables. Les parfums, les sons et les silences méconnaissables...

Trois auras, trois regards se forment autour de ces matières : celui du savant, par exemple. Un chercheur va sonder la source. Il va capter, analyser, observer, décortiquer, comparer, comprendre, évaluer, distinguer, trier, savoir, rejeter, expérimenter, contrôler, reproduire, puis expliquer. Il va tenter de s'approprier les fluides et les natures déterminant la vie, au nom de la connaissance. La curiosité le projette. C'est son maître-mot. Son attention est toute entière portée sur cette tâche : déstructurer les complexes dont les lois physiques le passionnent. Et son métier donne priorité aux différents éléments plutôt qu'à leur contexte. « Entendre, c'est croire, et ce n'est pas écouter », dirait-t-il. Ce serait l'ingénieur du son.

Mais il y a aussi cette horde d'aventuriers sur les chemins des cartes aux trésors, ou alors ces villageois reculés dont les croyances et les folklores sont ancrés si profondément qu'ils ne peuvent être remis en cause. Ces apprentis sorciers qui voudraient faire le bien ou le mal. Ces ancêtres qui savent conter comme nul autres. Ce sont aussi bien ces collectionneurs aux yeux enflammés que ces grands vagabonds furtifs. Le recul n'est pas de mise. Il faut vivre, il faut devenir, faire corps, sacrifier son âme. Bref, ce sont tous ces êtres dont la passion ou la foi dévore le coeur et précipite le destin dans l'élan. De manière empirique, ils caressent les romans et s'offrent les moyens de parler le langage des idéaux. Comme les musiciens.

Ou encore, on trouve le poète, ou philosophe (la frontière n'est-elle pas aussi frêle qu'entre musique composée et musique improvisée ?). Il ne se pose pas la question de savoir s'il y croit ou pas, à ces matières. Il ne prend pas parti. Il rêve de tout cela éveillé et il doute endormi. Ce qui l'intéresse, c'est justement le pont entre le savant et le voyageur. Ce qui le nourrit, ce qui le rend curieux, c'est de flotter quelque part dans le rapport des choses. Insubstantiel. Il admire, il trouve que l'un comme l'autre sont beaux. Il voudrait peindre les questions, pas les poser. Alors il plonge parfois dans le tumulte des eaux de la création. C'est un compositeur.

Bienvenue.

2014-11-19 - ACTUALITES_(*updated 16/04/2017*)

2014-11-19 - Ysme

2014-11-19 - Dr.Nicholson & the Blue Diamond

2009-10-01 - Quiz MDA